Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume de mes doigts

A la plume de mes doigts

Rédactrice, correctrice, conceptrice, formatrice, secrétaire indépendante en Bourgogne Franche-Comté

LE BLUES D'APRES NOEL

Entre le réveillon de Noël et celui du jour de l'an, comment expliquer une baisse de moral  ?

Pas toujours facile de parler de sa déprime au beau milieu des cadeaux, des lumières et des rires de son entourage. Les fêtes de fin d'année sont réputées pour être une période heureuse et sereine. Pourtant, des soucis personnels et une angoisse incontrôlée viennent assombrir le tableau. Où est partie la magie de Noël ?

Retrouver sa famille au complet peut  réveiller d'anciennes douleurs. La perte d'un proche, d'un enfant, d'un parent, des grands parents par exemple.  Nous pensions être passés à autre chose, et bien non : les souvenirs difficiles nous reviennent au contact de nos proches. Lorsque nous n'avons plus la chance d'avoir nos grands parents à visiter à Noël, un sentiment de manque s'installe...

Nostalgie quand tu nous tiens...
Une autre cause de la déprime des fêtes de fin d'année : la nostalgie. Le temps qui passe, la jeunesse perdue, les souvenirs heureux nous oppressent. Rien ne sera jamais plus beau que nblues d'après Noël os premiers Noëls, lorsque nous étions enfants et que la dure réalité de la vie nous échappait. L'insouciance passée nous manque, tout comme le sentiment de sécurité qui nous berçait jadis. Aujourd'hui, les fêtes ont perdu de leur magie et cette période soi-disant heureuse nous fait regretter le passé. 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article