Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume de mes doigts

A la plume de mes doigts

Rédactrice, correctrice, conceptrice, formatrice, secrétaire indépendante en Bourgogne Franche-Comté

LA BELLE HISTOIRE DE LA MAISONNEE ADMR DE FRASNE

Le foyer est un bâtiment moderne et lumineux, tourné vers les tourbières.

Nous vous avions annoncé son ouverture prochaine dans le numéro du mois de juin. Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) pour adultes autistes a effectivement reçu ses premiers résidents le 29 août 2016, et son inauguration s’est déroulée, non sans émotion, le dernier samedi de novembre.

Ce projet est né il y a plusieurs années de la rencontre d’un adjoint de Frasne, M. Jacques Nicolet, et d’un parent d’enfant autiste. Touché par son histoire et le manque de solution d’accompagnement de cette pathologie, il a engendré le mouvement, soutenu par l’ADMR qui a porté et finalisé cette entreprise unique en Franche-Comté. Il n’aura hélas pas connu la réalisation de ce projet.

La maisonnée ADMR du Haut-Doubs de Frasne héberge, dans un cadre moderne et lumineux, agréablement conçu, avec vue sur les tourbières, 14 résidents, dont une place en accueil temporaire et une place en accueil de jour. Elle emploie 18 ETP (équivalents temps plein) et est dirigée par Mme Julie Bidalot, qui fourmille d’idées quant à son développement et est satisfaite de l’évolution de la structure en quelques mois grâce à son équipe. Car dans ce foyer, tout est fait pour que les adultes autistes se sentent comme à la maison. Une cuisinière leur concocte des plats « faits maison ». Ils ont chacun leur chambre avec du mobilier étudié pour eux (bords arrondis, meubles attachés aux murs), et peuvent se retrouver dans des salons, une salle à manger commune, un patio. Il y a une salle à manger familiale pour partager un repas avec leurs proches, et même une serre tropicale couverte où avec l’équipe, ils se voient déjà faire pousser des tomates. Un grand terrain leur permet de profiter de l’extérieur. Trois cabanons en bois les attendent avec prochainement des ateliers. Il y a pour le printemps, des projets de ferme pédagogique, de jardin thérapeutique. « Pourquoi ne pas planter des cassis pour en faire des confitures ? », suggère la Présidente des maisonnées du Doubs, Mme Solange Guyon. Mme Julie Bidalot a trouvé des jeux extérieurs adaptés à leur handicap et a hâte d’en commander pour qu’ils s’amusent dehors. En vue de l’arrivée de la neige, elle souhaiterait trouver des raquettes d’occasion. Des sorties sont programmées au quotidien, toujours en compagnie d’un éducateur. Les plannings sont établis à la semaine et il est important de s’y tenir pour respecter les attentes des résidents. Tout est mis en œuvre pour le bien-être de ces jeunes autistes.

Même si les premiers jours ont été difficiles pour l’adaptation des habitants de la maisonnée, aujourd’hui, le foyer est un modèle d’accueil pour les personnes autistes. Face au manque de structures, des personnes de l’autre bout de la France seraient prêtes à venir habiter dans le département pour que leur proche « autiste » bénéficie d’une place dans ce genre d’établissement. C’est dire le besoin d’aide des parents d’autistes. « On ne peut pas mesurer le soulagement des familles », tient à rappeler Mme Solange Guyon. Cette aventure est avant tout une aventure humaine. « Les parents se sentent souvent coupables de mettre leurs enfants en institution », mais les placer dans une structure aussi ouverte d’esprit doit leur être d’une grande aide pour accepter ce choix.

Ce formidable exemple donne des idées, du moins des envies à d’autres régions, mais pour arriver à une telle finalité, il faut l’appui de plusieurs entités, dont l’ARS, le Département, et en ces temps, il n’est pas toujours évident de récolter les fonds nécessaires…Néanmoins, une bonne nouvelle attend les parents d’autistes du Doubs, qui cherche une place en foyer, à partir de leur 20 ans : l’ouverture d’une deuxième maisonnée ADMR à l’identique de celle de Frasne, à Amagney, dont vous pouvez suivre l’évolution sur le site de la commune.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article