Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume de mes doigts

A la plume de mes doigts

Rédactrice, correctrice, conceptrice, formatrice, secrétaire indépendante en Bourgogne Franche-Comté

Seed devient Après la ville

Musique

Une page se tourne

Seed devient Après la ville

 

Si vous ne les connaissez pas encore, découvrez ce sympathique groupe de musique et son répertoire mélancolo-réalitique, qui vous transportera dans son univers champêtre et poétique.

 

  1. sont cinq, quatre garçons et une fille. Fred, Stéphane, Franck, Alex et Velia partagent tous la même passion pour la musique, depuis leurs plus jeunes âges. La plupart sont polyvalents et touchent à tous les instruments : guitare, basse, ukulélé, clavier, cajon. Seule, la batterie est l’apanage de Fred. Velia, connue pour ses talents d’accordéoniste, les entoure depuis peu, et gère les arrangements. « Elle apporte une nouvelle couleur au groupe » lancent-ils en cœur ! Franck et Stéphane, quant à eux, sont autodidactes.

Après avoir terminé leurs journées de travail, les musiciens apprécient se retrouver dans leur salle pour répéter, mais aussi pour créer. Leur bonne entente, leur cohésion, les amènent justement à donner un nouveau tournant à leur association. « Un groupe, c’est un groupe, on n’est pas 1 plus 3 », explique Fred. C’est ainsi que forts de leurs expériences, de leur osmose, ils ont décidé que le moment est venu de dire au revoir à « Seed ». « Il est temps pour Seed de tirer sa révérence……et de laisser la place à un projet plus enclin à mettre en avant nos propres créations musicales », annonce Stéphane à leurs fans sur les réseaux sociaux. Seed (la graine en anglais) a donc fait son chemin pour éclore sur un nouveau patronyme : « Après la ville ». Pourquoi « Après la ville » ? C’est un endroit cadastral au-dessus de Levier, « une clairière, au calme, ce qui ressemble à notre démarche, d’emmener les gens en dehors de la ville, au calme. Seed est trop connoté reprises », précise Stéphane.

« Nous évoluons dans un registre pop rock mélancolo-réalitique », se définissent les musiciens- chanteurs. « Nos propres expériences inspirent nos compositions ». Avec « Après la ville », le répertoire sera composé uniquement de compositions, « dont certaines ont plus de vingt ans », ajoute Fred. « L'imitation a ses limites, il est temps de ressembler à nous- mêmes » explique Stéphane qui produit plus de 80 % des chansons, écrites auparavant en anglais, maintenant en français. Les sujets qui les inspirent sont « la vie passée, l’instant présent ». « C'est la suite logique de l'histoire, et en même temps ce n'est que le début. »
 

La bande de joyeux mélomanes qui a assuré 26 dates l’année dernière, se remémore ses meilleurs souvenirs. Elle a par exemple, joué devant 400 personnes à l’Officiel du Saugeathlon, assuré la première partie de « Sept » à Chantrans, lancé le départ du Tour du Doubs à Morteau, interprété un morceau de « Téléphone » en duo avec Arcadian, fêté les 30 ans du camping de la forêt avec La Lue, joué quatre heure de suite sans s’arrêter au vide grenier de Bugny, soutenu les cyclistes lors du Tour de France à Champagnole : « Nous étions placés au meilleur endroit pour le passage du tour », se souvient Franck. Et, plus insolite, elle a joué dans un salon ! En effet, un jeune couple leur a demandé ce service, avant de les solliciter pour son mariage, ce qui naturellement, a créé des liens…

La première sortie sous leur nouveau nom a eu lieu mercredi 8 mars sur Village FM, où ils se sont prêtés au jeu des questions, réponses, avant d’inaugurer leur nouveau répertoire au café littéraire "L'Esperluète" à Pontarlier, où le public a pu se laisser bercer au son de leurs balades, dans une délicieuse ambiance qui leur ressemble.

Cette année sera consacrée pour Après la ville essentiellement au travail de groupe, à la création et l’alimentation du site internet. A « court moyen terme », selon leur expression, les musiciens projettent un enregistrement, et aimeraient faire des CD. Leur envie est vraiment de jouer davantage sur de petits festivals.

Pour contacter Après la ville : 06 88 24 26 51 ou fred@apreslaville.fr.Seed devient Après la ville A la plume de mes doigts

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article