Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume de mes doigts

A la plume de mes doigts

Rédactrice, correctrice, conceptrice, formatrice, secrétaire indépendante en Bourgogne Franche-Comté

Goux-les-Usiers : La maison paramédicale se développe

Goux-les-Usiers

Santé

La maison paramédicale se développe

 

Située dans la maison qui regroupait auparavant les deux médecins, les Docteurs Mercier et Jardin, elle accueille maintenant, autour du médecin succédant à son père depuis 2012, Clément Mercier, des infirmiers, et une orthophoniste, installés à ses côtés depuis quelques années, ainsi qu’une praticienne en hypnose Ericksonienne, et prochainement une sage-femme.

 

« Les locaux que nous occupons sont partagés par une orthophoniste, les infirmièr(e)s, et depuis peu une hypnopraticienne. Nous soignons bien évidemment certains patients en commun, et je suis chaque fois surpris de ce que chacun peut apporter dans la prise en charge globale d'une personne » explique le Docteur Clément Mercier. « Dans le passé, les soins libéraux se résumaient à infirmières, kinésithérapeute et médecin, aujourd'hui, les orthophonistes, les ostéopathes, les psychomotriciens sont devenus au même titre des maillons indispensables de la chaîne de soin ».

L’orthophoniste, installée depuis quelques années, connaît, comme son métier de rééducation, un essor conséquent. …Les infirmiers se sont installés à peu près en même temps qu’elle. Ils sont maintenant au nombre de trois. Ils consultent au cabinet sur rendez-vous et vont prochainement ouvrir des permanences dans la journée pour les soins. Marie-Hélène apprécie d’ « avoir le médecin à proximité pour un avis médical. On peut partager par rapport aux patients. C’est pas mal de mettre les idées en commun ». Ils desservent tout le secteur du Val d’Usiers, Aubonne, Saint-Gorgon, Ouhans, Bugny, Evillers jusqu’au Prés de Vaire, Renédale.

Depuis le début de l’année, une praticienne en hypnose Ericksonienne, originaire du pays, Fanny, a ouvert son cabinet. Elle est formée par l’Arche (Académie pour la Recherche et la Connaissance en Hypnose Ericksonienne). Elle intervient au cabinet et à domicile, aussi bien auprès des enfants, des adolescents que des adultes pour traiter toutes sortes de troubles, du manque de confiance en soi à l’arrêt du tabac. Tous ses domaines de compétences sont consultables sur son site HypnoBulle. « Je propose des thérapies brèves », explique-t-elle. « C’est avec l’émotion et la motivation des gens que je travaille. ».

Tous apprécie l’ambiance de travailler ensemble, de se croiser, de partager la même salle d’attente…. « Pour les patients, c’est bien car tout est au même endroit », explique une infirmière. « La pharmacie est au bout de la rue », ajoute Fanny.

Prochainement, au premier septembre, Aurélie, une sage-femme diplômée d’Etat, s’installera sous ce même toit et proposera un suivi de la grossesse, la préparation à la naissance, une rééducation périnatale, des monitorings à domicile, ainsi qu’un suivi gynécologique (pose de stérilets, implants, contraception). « J’ai choisi de diversifier mon activité pour une prise en charge globale des femmes. Mon projet mûrit gentiment depuis 18 mois et je suis contente qu'il puisse se concrétiser au sein d’une petite équipe dynamique, en recherche de développement », confie-t-elle.

Cette structure répond à une évolution du mode d’exercice souhaité de plus en plus par les professionnels de santé. « Je recherchais un tel lieu pour exercer », atteste Fanny, hypnopraticienne, qui a rejoint l’équipe il y a quelques mois.

« Nos élus locaux sont conscients de la fragilité de notre structure et soucieux d'assurer la pérennité de nos activités... Parce que la proximité d'un lieu de soin est un confort indéniable pour tout le monde et tous les parents qui ont eu un enfant réveillé la nuit par une otite connaissent le confort d'avoir un médecin proche », constate Clément Mercier, avant de regretter que « l'ARS (Agence Régionale de Santé), trop éloignée de la réalité, ne semble pas comprendre, anticiper, agir avec bon sens » ce qui expliquerait « la situation démographique médicale catastrophique dans le Haut Doubs ».

 

Pratique : Maison médicale, 12 rue de la Corvée, 25520 Goux les Usiers. Tel. : 03 81 38 25 00.


La maison médicale en pleine évolution

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article