Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume de mes doigts

A la plume de mes doigts

Ecrivain public, correctrice, conceptrice, rédactrice, formatrice en Bourgogne Franche-Comté, Doubs, Jura, Suisse

Doubs : Ouverture d’une maison Ages et Vie

Maison Ages et Vie à Doubs, A la plume de mes doigts

En fonction depuis le 25 avril 2017, la maison Ages et Vie de Doubs a pris son rythme de croisière en accueillant 14 colocataires.

Cette maison n’est pas une maison de retraite, ni un foyer logement ; c’est un lieu de vie unique en son genre, où les journées se déroulent de façon agréable et bienveillante, sans être coupé du monde. Cette habitation double, à taille humaine, est partagée par 2 x 7 colocataires, entourés de 6 auxiliaires de vie sociale qui leur tiennent compagnie, les aident à préparer les repas, entretiennent le linge et la maisonnée, et veillent à maintenir leur autonomie. Quatre professionnels vivent à l’étage du dessus, avec leurs familles, et deux temps partiels à l’extérieur. « Les assistantes de vie à temps plein vivent au-dessus avec leurs familles, car elles assument des astreintes, c’est-à-dire qu’elles peuvent intervenir la nuit, 24 heures sur 24, si un résident appelle avec sa téléalarme » explique Morgane Grosset, Responsable Ages et Vie des secteurs Haut Doubs et d’une partie de Besançon. Chaque locataire dispose de sa pièce d’une trentaine de mètres carrés, en plein pied, lumineuse, qu’il décore à son image, avec salle de bain et terrasse privatives. A l’entrée, un livret d’accueil et un règlement basé sur le respect est distribué. « Ce n’est pas toujours facile, ils ont leur caractère », constate Morgane. Les repas sont pris en commun, à heure fixe. Henriette, une résidente de 92 ans, apprécie beaucoup ce moment, surtout « la bonne soupe de légumes du soir. C’est agréable de manger ensemble plutôt que seule chez soi, chacun a un petit mot gentil », dit-elle.

Le prix des loyers du rez-de-chaussée comme de l’étage sont modérés. « La pension et le loyer, tout compris coûtent entre 1300 et 1400 € par mois et par personne, aides déduites (APL, APA, crédits d’impôts », chiffre Morgane. C’est donc moins cher que n’importe quelle maison de retraite. Et ici, les personnes sont chez elles, font appel à leur médecin habituel si nécessaire, prennent les repas préparés par le personnel dans une salle qui ressemble au séjour d’un grand pavillon tout neuf.

L’idée du confort d’un studio individuel, allié aux commodités d’une structure collective, séduit les familles, les seniors et les investisseurs aussi. « En Bourgogne Franche-Comté, on compte en tout 40 maisons Ages et Vie, depuis l’ouverture de la première maison en 2008 à Montfaucon. Sur le Haut-Doubs, avec Doubs, c’est la septième maison qui vient d’ouvrir ses portes après Foncine-le-Haut, Charquemont, Orchamps-Vennes, Etalans et La Rivière-Drugeon. Une liste d’attente pour les gens habitants à Doubs existe même », développe Morgane. « Pour les investisseurs, c’est la garantie de loyers sûrs », poursuit-elle, ce que corrobore ce nouveau propriétaire originaire d’un village alentours : « Ce que j’ai apprécié avec Age et Vies, c’est que je n’ai eu aucune formalité administrative à faire, aucun locataire à chercher, je ne sais même pas qui est dans mon studio, et des loyers sûrs ».

Nul doute que ce concept, très demandé, a de beaux jours devant lui, au grand bonheur des trois associés-fondateurs, créateurs d’Ages et Vie, dont l’ambition est de s’étendre à tout un grand territoire Rhin-Rhône, de Strasbourg à la Méditerranée dans les années à venir...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article